Le temps d'un voyage

Un voyage se vit en général en 3 temps. Le « avant », le « pendant », le « après ».

Le « avant » est ce moment où ça y est, tu as décidé de partir, la date est fixée sur un calendrier et tu commences à rêver. C’est ce moment où tu étales une carte et tu commences à pointer des noms qui te font marrer, des noms qui t’inspirent, des endroits qui t’ont toujours fait fantasmer, des lieux impossibles à atteindre mais où tu te dis pourquoi pas. Le « avant » est ce moment où soudainement le monde te semble à la fois si vaste que tu ne sais pas où aller et si petit que tu te permets de croire que tu pourras tout atteindre. Le « avant » est ce moment où tu fais la listes de différentes choses que tu souhaites réaliser parfois totalement stupide. C’est ce moment où tu prends conscience que ta vie pendant un temps ne sera plus la même, mais que ce temps sera compté alors il faudra en profiter.

Le « pendant » est ce moment où soudainement tu es plongé dans ce rêve que tu as construit sur un bout de papier. C’est ce moment où la boule au ventre tu quittes ta zone de confort, tu quittes ta famille, et tu pars vers l’inconnu. C’est ce moment où finalement tu te préoccupes seulement du jour qui va suivre ou même simplement de l’heure qui arrive. Tu vis et profites du moment présent et tu laisses s’enfuir le stress et l’anxiété de ta vie d’avant. Le « pendant » est ce moment où finalement tu laisses l’imprévu décider pour toi, tu laisses la rencontre d’un jour ensoleiller ta vie, tu laisses la nature t’émerveiller, tu laisses les paysages t’éblouir. Le « pendant » est ce moment où tes émotions jouent en permanence aux montagnes russes où tu pleures de joies quand tu atteins un endroit que tu avais pointé sur une carte mais c’est également ce moment où tu pleures après une grosse galère mais qui s’évade lorsqu’une rencontre te redonne le sourire et te redonne l’envie de poursuivre.

Le « après » est ce moment dans lequel je rentre en écrivant ces lignes. Le « après » est ce moment où le coeur lourd tu sors doucement du rêve. C’est ce moment où tu es heureux de retrouver ta famille mais triste de quitter tes amis de voyages. Le « après » est ce moment où tu rentres la tête remplie de souvenirs, où tu arrives enfin à prendre le temps de faire une rétrospective sur ce que tu viens de vivre et tes larmes se mélangent avec ton sourire. Le « après » est donc ce moment où tu reviens rapidement à la réalité de la vie, où tu retrouves l’anxiété de la société que tu avais osée laisser sur le côté. Mais le « après » est ce moment où tu sais que tu ne seras plus jamais le même et que les souvenirs de ce voyage t’aideront à garder le moral et te pousseront à vouloir te relancer dans une nouvelle aventure.
Catégories : Non classé